Les principales villes de Madère

Santana

Au nord-est de l’île de Madère, Santana est un icône de l’archipel avec ses traditionnelles maisons triangulaires en toit de chaume, les Casas de Colmo. Datant du 16ème siècle, la plupart d’entre elles sont désormais conservées uniquement comme attraction touristique.

La région environnante possède des caractéristiques uniques, non seulement de par l’incroyable biodiversité de sa faune et de sa flore, mais également de par son riche patrimoine culturel. C’est l’endroit idéal pour partir à la découverte des plus belles Levadas de Madère.

Ne manquez pas de visiter également le Madeira Theme Park, un parc thématique sur l’histoire, les traditions et la culture de Madère.

Ribeira Brava

Sur la côte sud-ouest de l’île de Madère, la ville de Ribeira Brava (la rivière sauvage) tient son nom de la rivière qui côtoie la ville, dont les eaux se déversent furieusement dans l’océan Atlantique. Construite au milieu de vallées escarpées, qui lui confèrent des points de vue exceptionnels sur la nature environnante et sur l’océan Atlantique, Ribeira Brava possède une plage de sable noir aménagée par l’Homme. L’église de São Bento, datant du 16ème siècle, considérée comme le monument le mieux préservé de l’île, ainsi que son marché municipal, sont les principaux atouts touristiques de cette petite ville côtière.

Câmara de Lobos

Sur la côte sud, à l’ouest de Funchal, ce petit village de pêcheurs est niché entre la mer et les falaises. Le village tient son nom de la population de loups de mer (Lobos en portugais voulant dire loups) qui habitaient cette région. Câmara dos Lobos est aujourd’hui entourée de vignes et réputée pour le fameux vin de Madère et pour être le berceau de la Poncha, un mélange d’eau de vie, de jus de citron et de miel. La beauté pittoresque de sa baie que le Cap Girão surplombe du haut de ses 580 mètres (la plus haute falaise d’Europe) est une inspiration pour beaucoup de peintres, à l’instar de Sir Winston Churchill qui a peint ce payage dans les années 50.

São Vicente

Dans l’une des plus belles vallées du nord de l’île de Madère, le village de São Vicente est réputé pour son centre de volcanologie et ses grottes formées par la lave d’une éruption qui a eu lieu il y a 400 000 ans. Au centre du village, une église datant du 17ème siècle dédiée à Saint Vincent, patron du village, arbore de magnifiques peintures au plafond. Dans la vallée, proche de la mer, il est possible de visiter une petite chapelle construite à l’endroit où Saint Vincent est apparu. Depuis quelques années, São Vicente est devenu très populaire auprès des surfeurs du monde entier de par sa plage de galets et les excellentes conditions qu’elle offre pour la pratique de ce sport.

Porto Moniz

Sur la pointe nord-ouest de l’île de Madère, la ville de Porto Moniz est l’une des plus anciennes communes de l’île. Cette ville est très connue pour ses piscines naturelles formées dans la lave volcanique. L’autre icône de la ville est le fort de São João Batista, construit en 1730 afin de protéger l’île contre l’attaque de pirates. Ce fort abrite de nos jours un aquarium abritant plus de 70 espèces de poissons originaires des eaux de l’archipel. À Porto Moniz, il est possible de visiter le Centre des Sciences Vivantes et ses expositions interactives. À ne pas manquer, le téléphérique d’Achada da Cruz jusqu’au Mirador de Santa pour une vue exceptionnelle sur la région.

Machico

Située à l’est de l’île de Madère, Machico fût le lieu où débarquèrent pour la première fois les explorateurs portugais en 1419. Capitale de l’archipel jusqu’en 1508, Machico est marquée par la présence des franciscains qui y érigèrent plusieurs lieux de culte, dont le plus célèbre est la Capela dos Milagres. La baie de Machico invite à une randonnée entre mer et terre avec à l’est de la vallée, le Mirador du Pic de Facho, d’où il est possible de contempler les pics de la zone centrale de l’île, jusqu’à la Pointe de São Lourenço. La Plage de Banda Além avec ses 125 mètres de long et 70 mètres de large se distingue par le fait que c’est une plage de sable jaune importé du Maroc.

Calheta

Calheta a été fondée en 1430 et est devenue aujourd’hui la plus grande municipalité de l’archipel, située au sud-ouest de l’île de Madère. Avec sa magnifique marina et ses 2 plages de sable doré totalement aménagées par l’Homme, Calheta est considérée comme l’un des principaux pôles touristiques de l’île. Les autres intérêts de cette municipalité, sont ses innombrables églises et chapelles, le Centre des Arts « Casa das Mudas » avec ses expositions artisanales ainsi que le Engenho de Calheta, la meilleure rhumerie de tout l’archipel, où il est possible de voir la fabrication et déguster le rhum blanc, l’ingrédient principal et spécifique de la boisson de l’île : la Poncha.

Santo da Serra

À l’est de l’île de Madère, Santo António da Serra, est une commune qui se distingue par la féérie et le romantisme de ses paysages. Elle est située à 660 mètres d’altitude, sur un plateau couvert de pins, d’eucalyptus et de végétation luxuriante. Autre lieu à explorer, la Quinta da Junta, un parc rempli d’azalées, de magnolias, de camélias et de myrtes, abritant un petit jardin zoologique et possédant un belvédère, le Miradouro dos Ingleses, qui surplombe toute la vallée.

SEP Voyages vous proposent 5 destinations de rêve

Nos destinations